Vous vous demandez peut-être : pourquoi considère-t-on le side-car comme une moto familiale ? Eh bien, sachez que le side-car est un dérivé de la motocyclette. Il se démarque par son panier qui est placé sur sa roue droite et qui permet de transporter des marchandises. Ce qui est très pratique pour les familles et ce qui séduit aussi les amateurs de véhicules anciens, les personnes handicapées et les sportifs.

Les particularités du side-car

Ce qui est intéressant avec le side-car, c’est le fait qu’il réunit tous les avantages d’une voiture. Il peut effectivement transporter jusqu’à 3 personnes assises et il permet aussi de transporter des objets.
Mis à part cela, il offre une sensation de stabilité et une sensation de liberté, même s’il ne met pas à l’abri des intempéries. Puis, il peut être utilisé en compétition si son propriétaire décide de retirer son panier et de renforcer sa puissance.

Les différents types de side-car

Il existe 2 principaux types de side-cars : les side-cars de tourisme et les side-cars de compétition. Les side-cars de tourismes sont des modèles extrêmement luxueux. Ils sont souvent pourvus de fermeture intégrale, de stéréo et de coffre à bagages et ils sont réalisés par des marques prestigieuses de type Hechard, Choda, Dedôme, Produc’side, Merlin, DJ Construction et Watsonian.
Les side-cars de compétition, en revanche, sont classés en 3 catégories, dont : les side-cars de piste, les side-cars de trial et les side-cars de moto-cross. Après, il y a encore les châssis longs et les châssis courts.

Les règles à respecter pour conduire un side-car

Avant de faire un road-trip en famille avec un side-car, il vous est conseillé de bien vous renseigner sur les réglementations légales en la matière. Il ne suffit effectivement pas de disposer d’un permis A pour conduire ce genre de moto.
Vous devez aussi porter un casque et une ceinture de sécurité. Puis, vous devez ajouter des feux de position, des clignotants et des feux de stop à l’avant et à l’arrière du panier. Vous devez également respecter le nombre maximum de passagers indiqué sur votre carte grise. Et enfin, vous devez connaître et respecter le code de la route, tout comme les automobilistes.
Par ailleurs, ce serait aussi idéal si vous considérez les points suivants. Tout d’abord, vous devez maitrîser les commandes, c’est-à-dire les freins et les accélérateurs. Ensuite, vous devez savoir qu’un side-car tourne à plat dans les virages. Enfin, vous devez l’accélérer dans les virages à droite, par contre, vous devez décélérer dans les virages à gauche.